XV de France – Une vision vers l’avenir

Quelques jours après la cruelle défaite du XV de France en quart de finale face au Pays de Galles (20-19), les sentiments autour de cette équipe sont partagés. Entre la déception de ne pas avoir réussi l’exploit de se qualifier pour le dernier carré d’une Coupe du Monde et l’espoir qui règne pour les années à venir, les Français repartent du Japon avec quelques interrogations.

Cette élimination aux portes des demi-finales, a confirmé la retraite internationale du capitaine Guilhem Guirado mais également celle de Louis Picamoles. Une génération de joueurs qui doit laisser sa place aux jeunes et talentueux rugbymens français. Déjà titulaires lors de cette coupe du Monde, des joueurs comme Damian Penaud ou encore Antoine Dupont ont confirmé que leur présence est indispensable au sein du collectif français. Grâce à leur insouciance symbolisant la nouvelle génération, ils ont su terrasser les défenses adverses tout au long de la compétition.

Pour le staff du XV de France, donner des responsabilités aux jeunes joueurs doit être la priorité pour construire une équipe qui, dans l’avenir, sera capable de gagner des matchs importants. Chose que la génération sortante de l’Equipe de France a rarement réussi à faire. On a pu constater ces choix forts dès cette Coupe du Monde avec la titularisation de Romain Ntamack en 10. Le staff a décidé de laisser au jeune toulousain de 20 ans, le leadership pour s’occuper du jeu au pied de l’Equipe de France, un secteur de jeu qui s’avère de plus en plus important dans le rugby mondial.

Le fait de s’appuyer dès maintenant sur des jeunes pépites du rugby français envoie un message fort au rugby international. Avec un des effectifs les plus jeunes de cette Coupe du Monde, la France affiche son ambition de se reconstruire pour retrouver sa place parmi les grandes nations mondiales. Pour la suite, le XV de France pourra bien évidemment s’appuyer sur la génération de joueurs qui sont actuellement double champion du Monde en titre chez les -de 20 ans. En vue de la Coupe du Monde 2023 en France, la fédération française et les entraîneurs des catégories jeunes préparent dès aujourd’hui les joueurs à savoir gérer les matchs importants et ne pas réaliser des erreurs évitables qui peuvent devenir éliminatoires comme on l’a vu dimanche dernier avec le malheureux coup de coude de Sébastien Vahaamahina (qui a pris sa retraite internationale le jour de ses 28 ans). Le genre d’erreurs que le XV de France n’a pas réussi à gommer depuis 2011. Ces erreurs qui ont fait perdre tellement de matchs à nos bleus malgré, quelques fois, leurs dominations incontestables (dimanche contre les Pays de Galles).

Qui seront les futurs tauliers du XV de France:

  • Antoine Dupont : Titulaire lors de cette Coupe du Monde, le demi de mêlée toulousain a su prouver sa capacité à mener le jeu et gérer les moments importants. Du haut de ses 22 ans, sa vison de jeu sera très importante dans l’avenir pour que l’Equipe de France rivalise avec les meilleures nations.
  • Camille Chat : Remplaçant de Guilhem Guirado depuis son arrivée chez les Bleus, le talonneur du Racing 92 représente l’avenir des français à ce poste. Son explosivité au contact fera sans doute de Chat un titulaire indiscutable en concurrence avec Julien Marchand, le toulousain.
  • Romain Ntamack : Il est certainement le jeune joueur ayant gagner le plus de points aux yeux du staff du XV de France. A seulement 20 ans, le fils d’Emile Ntamack a su mener le jeu de son équipe au poste de demi d’ouverture. Egalement à l’aise dans le jeu au pied, il s’est clairement installé au poste de numéro 10 en devançant le clermontois Camille Lopez.
  • Damian Penaud : L’ailier de Clermont a fait mal à toutes les défenses adverses, et cela depuis qu’il joue en Equipe de France. Il est sans aucun doute, un joueur qui va s’installer au sein du XV de France. Ses crochets dévastateurs nous feront rêver encore des années.
  • Demba Bamba : Le pilier du LOU, malheureusement blessé pour cette Coupe du Monde, est un candidat plus que crédible à la succession au poste de Rabah Slimani qui est dans la phase descendante de sa carrière. Ses qualités dans les mêlées et sa capacité à cassé les plaquages adverses symbolisent la puissance de la nouvelle génération française.

Dans tous les cas, le XV de France repart du Japon avec la certitude de vouloir s’imposer dans le rugby mondial pour une potentielle victoire à la maison dans 4 ans. Tous les français peuvent compter sur la nouvelle génération qui arrive à maturité au meilleur moment. Ces Bleus nous feront encore vibrer durant des années, en espérant qu’il y ait de nombreux trophées à la clé.

%d blogueurs aiment cette page :
Secured By miniOrange