Bovolenta Chapuis Midol

Exploit du sport français – Triplé tricolore en ski cross, JO 2014

Il y a 8 ans, lors des Jeux Olympiques de Sotchi, 3 français réalisaient l’un des exploits sportifs les plus retentissants de ces dernières années. Pour la première fois de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver, des tricolores réalisaient le triplé dans une même épreuve, le ski cross.

Le 20 Février 2014, 3 français décidaient de redorer le blason d’une discipline à ce moment peu connue du grand public. Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol se hissaient tous les 3 en finale des Jeux Olympiques de ski cross. Seul un adversaire pouvait venir gâcher la fête, le canadien Brady Lehman.

Le récit : 3 médailles pour 3 français

Au départ de la finale se présentent donc 3 français et un Canadien. Les français assurent n’avoir aucun plan en tête, préférant chacun se concentrer sur eux-mêmes. La course débute, et c’est Arnaud Bovolenta qui en prend la tête très rapidement.

Ce dernier commet cependant une petite erreur permettant à Jean-Frédéric Chapuis de repasser devant quelques virages plus loin. Jonathan Midol, lui, est à la lutte avec Brady Lehman, qui le dépasse. Les deux livrent une course assez folle, et tout le monde retient son souffle pour un podium tricolore.

« En finale, je vois une fusée qui me passe devant, c’est Arnaud Bovolenta. Je me dis : “Super, c’est quand même un Français.” Je me mets derrière pour prendre l’aspiration. Il fait une petite faute, je le dépasse proprement parce qu’on est quand même des Français« 

Jean-Frédéric Chapuis

Le miracle se produit dans les derniers virages de la course. Le canadien part à la faute en luttant avec les autres finalistes, et tombe jusqu’à finir la course par terre. L’ultime saut, pourtant le plus impressionnant ne sera qu’une formalité pour les français qui exulteront dès la ligne d’arrivée, comprenant alors qu’ils allaient partager le podium.

« On est un peu émus de partager ce podium à trois. Même dans un rêve, je crois que ça ne finit pas mieux. »

Jean-Frédéric Chapuis

Une seconde olympiade réussie pour les français en ski cross

Le principe de cette discipline est en fin de compte assez simple. Les concurrents dévalent 4 par 4 une piste longue de 1,250 kilomètre. Des tremplins et des vagues rythment le parcours, et favorisent les chutes ainsi que les jeux de coudes.

La discipline est à ce moment assez récente puisqu’elle n’entre au programme des Jeux Olympiques d’hiver qu’en 2010, à l’occasion des jeux de Vancouver (Canada). À l’issue des demi-finales, 3 français se qualifient en finale, ce qui assure au minimum 3 médailles.

Le triplé tricolore en ski cross en 2014. Crédit photo : Fédération Française de Ski

« On savait qu’on avait une grosse équipe, on savait qu’on pouvait même faire une finale 100 % française« 

Jonathan Midol

L’équipe présentée cette année-là comptait parmi les meilleures du monde. Ce podium essentiellement tricolore a permis à la délégation française de revenir avec 14 médailles, soit le deuxième meilleur total à ce jour, à égalité avec les jeux de 2022.

Cette seconde olympiade pour cette discipline restera assurément un excellent souvenir et une grande réussite pour ces 3 tricolores !

%d blogueurs aiment cette page :